Manifeste « Vivre demain »

COLLECTIF VIVRE DEMAIN
sur le territoire du Parc Naturel Régional des Vosges du Nord et en Alsace Bossue
Manifeste des incontournables pour vivre demain.
Envisager le court terme avec les candidats aux municipales pour faire face aux urgences environnementales et sociétales.
ALIMENTATION
• Préserver et développer les trames vertes (couvert végétal), bleues (cycles del’eau), brunes (sol) et noires (éclairage) pour redonner sa place au vivant sur le territoire.
• Appuyer la structuration de filières paysannes, bio et locales en préservant et mobilisant le foncier agricole pour accompagner l’installation de nouveaux agriculteurs et agricultrices dans une logique paysanne.
• Proposer une alimentation biologique, moins carnée, locale et équitable dans la restauration collective.
RESSOURCES EN EAU ET ENERGIE
• Protéger la ressource en eau, en assurer une meilleure qualité et un accès garanti à tous, en la considérant comme un bien commun.
• Mettre en oeuvre une démarche territoire à énergie positive ou un plan climat citoyen et ambitieux, en réduisant au maximum les consommations d’énergie et en développant la production et la consommation d’énergie renouvelable chez les habitants.
TRANSPORT
• Renforcer l’offre, l’accès et l’attractivité de transports en commun sur le territoire.
• Donner la priorité aux mobilités actives (marche, vélo) dans l’espace public et limiter la place des véhicules les plus polluants et des voitures individuelles en ville.
TRI DES DECHETS
• Impulser et financer une démarche collective de prévention, réemploi, valorisation des déchets en régie ou avec des acteurs de l’économie sociale et solidaire et mettre en place une tarification incitative à la réduction et au tri des déchets pour tous les acteurs de la commune.
LOGEMENT ET PRECARITE
• Garantir l’accès à un logement abordable et décent pour toutes et assurer l’accueil, l’accompagnement et la réinsertion des personnes en difficulté.
• Assurer l’accueil, l’accompagnement et la réinsertion des personnes en difficulté.
• Assurer l’accueil place et renforcer les dispositifs de participation, d’initiative citoyenne, de co-construction de la commune et de ses groupements.
POLITIQUE GENERALE
• Contribuer à stopper les projets et infrastructures qui augmentent les émissions de gaz à effet de serre et font reculer la biodiversité en créant une commission extra-municipale pour représenter les intérêts de la nature et des générations futures. S’assurer que les grands projets des communes et de leurs Comcom sont en adéquation avec les enjeux, écologiques, sociaux, climatiques de court et long termes. En favorisant les initiatives associatives et citoyennes du territoire, avec mise à disposition de moyens logistiques pour agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.